Plaquette Les 2 pieds sur terre VF

Accompagner les producteurs de lait à réduire leur empreinte carbone et communiquer positivement sur l’élevage

L’empreinte carbone d’un élevage laitier

deux leviers d’action pour s’améliorer

4 RAISONS DE s’engager dans une démarche de progrès

1-R  éduire les émissions GES en agissant sur :

1 - Améliorer les performances économiques des exploitations laitières

Source : CITEPA 2017

Les sources d’émission de GES

50%

20%

Fermentation entérique

Gestion des effluents

10%

Fertilisation des cultures

15%

Achats d’intrants

5 %

• L’alimentation du troupeau - Ajuster les apports de concentrés - Optimiser les apports d’azote de la ration - Augmenter le pâturage - Améliorer la qualité des fourrages -S  ubstituer le tourteau de soja par le tourteau de colza • La gestion du troupeau - O  ptimiser le nombre d’animaux - Améliorer la conduite sanitaire - Optimiser la gestion de la reproduction • La gestion des déjections -R  éduire le temps des animaux au bâtiment - Incorporer rapidement les fertilisants au sol - Couvrir la fosse • La fertilisation des cultures - Raisonner la fertilisation organique et minérale - Implanter des légumineuses

Carburant et électricité

Compensation des émissions de GES par le stockage de carbone dans les sols

6 à 50 % Compensation des GES

• La consommation d’énergie -A  dopter des pratiques économes en carburant (techniques culturales simplifiées, pâturage) -R  éduire la consommation d’électricité (récupérateur de chaleur, pré-refroidisseur, énergie solaire)

le calcul de l’empreinte carbone

2- Augmenter le stockage de carbone en agissant sur : émissions de GES 1,04 kg* CO2 par litre de lait

=

-

Stockage carbone 0,11 kg* CO2 par litre de lait

empreinte carbone nette moyenne du lait 0,93 kg* CO2 par litre de lait

*Source : Life Carbon Dairy, CAP'2ER® 2013/2014

• La conduite des cultures - Implanter des prairies, des haies et des inter-cultures -A  llonger la durée de vie des prairies temporaires - Développer l’agroforesterie

Une meilleure efficience environnementale se traduit dans les fermes laitières par une meilleure performance économique. Ainsi les 10 % des fermes dont les émissions de GES sont les plus faibles présentent en moyenne une marge brute supérieure de 10 euros aux 1 000L de lait. La baisse de 1 % des émissions de GES, c’est 1% de charges opérationnelles en moins.

Danone est un acteur responsable qui s'engage à réduire son impact carbone. Depuis 2008, Danone travaille sur son périmètre direct et a réduit de 42% ses émissions dans le Monde. En décembre 2015, Danone adopte une politique climat qui fixe l’objectif zéro net carbone à l’horizon 2050 sur son périmètre de responsabilité élargie et partagée avec l’ensemble de ses fournisseurs. Le lait est l’une des principales matières premières agricoles de l’entreprise et représente une part significative de son empreinte carbone totale. Construire des solutions avec les producteurs et leurs représentants pour répondre à cet enjeu commun est une des priorités de l’entreprise.

L’empreinte carbone de Danone dans le monde

Source : Life Carbon Dairy, CAP'2ER® 2013/2014

6%

2%

2 - Répondre aux attentes de la société L’élevage fait l’objet de critiques sur son impact environnemental. S’engager dans cette démarche est une opportunité pour communiquer positivement sur l’élevage laitier.

3 - Limiter le changement climatique L’agriculture est aussi fortement touchée par le changement climatique (sécheresse, événements climatiques). Limiter son impact permet de réduire les coûts d’adaptation de demain.

Fin de vie

Distribution de proximité

51 % Lait

10 %

Logistique

10 %

Transformation

13 %

Emballage

4 - Anticiper les évolutions réglementaires Conformément aux engagements internationaux, la France doit réduire ses émissions de GES de 75% d’ici 2050 par rapport à 1990 (loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte). L'agriculture peut contribuer à relever ce défi.

8%

Autres matières premières

Source : DANONE

Comme toute activité économique, la production laitière émet des gaz à effet de serre (ges). L'élevage laitier permet aussi de stocker du carbone qui compense une part significative de ces émissions de ges. Le secteur agricole représente 17% des émissions de ges en France, dont 5% proviennent de l’élevage laitier.

Pourquoi Danone s’engage ?

Avec une volonté forte de travailler avec l’ensemble des acteurs de la filière, Danone a rejoint la démarche filière « Ferme Laitière Bas Carbone » en 2017, et accélère ses engagements en 2018 en lançant le Programme Les 2 Pieds Sur Terre.

OBJECTIFS ET PARTENAIRES DU PROGRAMME Les 2 PIEDS SUR TERRE

La filière laitière française engagée dans la lutte contre le changement climatique

un programme collectif pour accompagner les producteurs partenaires

Le programme Les 2 Pieds sur Terre, a pour objectif d’accompagner sur 5 ans les producteurs partenaires afin de réduire l’empreinte carbone de leur élevage de 15% d’ici à 2025, améliorer leur performance technico-économique et communiquer positivement sur l'élevage. Ce programme d'intérêt général vise également à diffuser les bonnes pratiques à l'ensemble des acteurs de la filière laitière.

3 niveaux d’intervention 1 - Mesure et sensibilisation

conditions d’accompagnement

•U  ne première mesure de l’empreinte

carbone (diagnostic certifié CAP’2ER® de niveau 1) par les équipes de Danone formées par l’Institut de l’Elevage.

2 - Accompagnement • Un accompagnement technique personnalisé et piloté par l’Institut de l’Elevage personnalisé qui inclut un diagnostic d’aide à la décision (diagnostic CAP’2ER® de niveau 2) assorti d’un plan d’action concret, avec une visite technico-économique.

3 - Financement et mise en place

La démarche Ferme laitière bas carbone

• Un support technique et financier, cofinancé par Danone, au côté du grand public via la plateforme de financement participatif MiiMOSA. Pour les 5 ans à venir, plus de 300 projets concrets seront soutenus.

• Cible : les producteurs volontaires. • Action : un diagnostic CAP’2ER® de niveau 1. • Financement : Danone finance 100%. • Cible : les producteurs volontaires souhaitant aller plus loin. • Action : 3 visites (un diagnostic CAP’2ER® de niveau 2, un plan d’action carbone, une visite technico-économique). • Financement : - Danone cofinance la réalisation du diagnostic et du plan d’action (pour connaitre les conditions, rapprochez-vous de votre interlocuteur Danone). - Danone finance 100% de la visite technico-économique.

• Cible : les producteurs ayant réalisé un diagnostic de niveau 2 assorti d’un plan d’action et volontaires pour mener une campagne de financement participatif. •A  ction : un projet concret de réduction carbone. • Financement : le projet sera cofinancé par le producteur, Danone et le grand public : - 50% par Danone dans la limite d’un plafond (pour plus de détails rapprochez-vous de votre interlocuteur Danone). - une levée minimum de 1000 euros auprès du grand public via la plateforme MiiMOSA. - un montant restant à la charge du producteur. Le montant à financer doit inclure un minimum de conseil pour garantir la réussite du projet.

Concrètement pour un producteur, comment ça marche ? Quelque soit mon niveau d’avancement, je communique mon souhait de m’engager dans le Programme auprès de mon interlocuteur Danone. Ci-après les étapes du Programme.

Je réalise un diagnostic certifié CAP’2ER® de niveau 1 avec mon interlocuteur Danone. 1

Je réalise un diagnostic certifié CAP’2ER® de niveau 2 assorti d’un plan d’action carbone avec un partenaire technique CAP’2ER®. 2

Je bénéficie d'une visite technicoéconomique en complément de mon plan d’action carbone si besoin. 3

Lancée en octobre 2015, la Ferme Laitière Bas Carbone est une démarche filière pilotée par le CNIEL qui fédère les éleveurs, les transformateurs coopératifs et privés, ainsi que les organismes de conseil dans la lutte contre le changement climatique.

6 500 éleveurs engagés

400

conseillers formés

70

organismes de conseil engagés

Un diagnostic environnemental en élevage laitier avec l’outil CAP'2ER®, qu’est-ce que c’est ?

CAP’2ER® est un outil d’évaluation et d’aide à la décision. Il permet de : • expliquer et quantifier les émissions de GES et le stockage carbone • se positionner par rapport à un référentiel et identifier des marges de progrès • faire le lien entre efficience économique et émissions de GES • aider le conseiller et l’éleveur à construire un plan d’action carbone adapté au système de l’exploitation et aux objectifs de l’éleveur • communiquer positivement sur l’élevage et la filière avec trois indicateurs calculés pour chaque élevage. On compte, en moyenne par ferme :

Je sollicite mon interlocuteur Danone si j'ai besoin d'un d'accompagnement technique et financier pour mettre en œuvre mon projet. Danone étudiera ma demande. Si mon projet est retenu, je serai mis en contact avec l'équipe MiiMOSA.

Je fais la promotion de mon projet et lève des fonds sur la plateforme MiiMOSA.

6 5

4

Je mets en place mes leviers de réduction accompagné du partenaire technique de mon choix.

90

ha de biodiversité entretenus

17

tonnes de carbone stockées en moyenne

1 840

personnes nourries

Source : Life Carbon Dairy, CAP'2ER® 2013/2014

L’Institut de l’élevage assure la coordination technique nationale de la démarche autour de l’outil CAP’2ER®.

EN SAVOIR PLUS sur le FINANCEMENT PARTICIPATIf avec

TÉMOIGNAGES de producteurs engagés DANS LE PROGRAMME

Qu’est-ce que le financement participatif ? C'est un mode de financement permettant au grand public de soutenir financièrement et collectivement des projets qui le séduisent.

MiiMOSA est le leader du financement participatif en agriculture et alimentation

1 200

150 000

6 500 €

80 %

projets accompagnés sur le modèle du don avec contrepartie en nature € €

C'est le montant moyen collecté par projet en quelques jours (entre 1 000 € et 80 000 € par projet)

visiteurs par mois sur MiiMOSA

de taux de succès

Le don avec contrepartie Pour maximiser vos chances de réussite, il est indispensable de récompenser la générosité des contributeurs en proposant des contreparties attractives, inédites et personnalisées (parrainage d'animaux, visite de l'exploitation, etc.).

Anne-Sophie et Yann Producteurs de lait conventionnel en Normandie - 65 vaches laitières, 136 ha

Le projet Doubler les surfaces de pâturage pour nos vaches et améliorer sa qualité avec la mise en place d’un pâturage tournant, permettant de diminuer de 12 % l’empreinte carbone de notre exploitation. " Nous avons envie de faire évoluer nos pratiques pour l’avenir de notre métier d’éleveur. Nous avons réalisé en 2017 un diagnostic CAP’2ER® de niveau 2. Puis nous avons élaboré, avec l'aide d'un conseiller d'élevage, un plan d'action adapté à notre exploitation pour réduire notre empreinte carbone: mettre en place des prairies pour nos vaches laitières afin de leur amener plus de confort, mais aussi afin d’agir concrètement pour l’environnement. Lever une partie du financement nécessaire sur MiiMOSA est une belle opportunité pour communiquer directement et de façon positive sur notre métier et sur les actions concrètes que nous engageons. Outre le conseil technique nécessaire pour mener à bien ce projet, le montant de l’investissement s’élève à 30 200 euros et inclut le coût des semences fourragères, des clôtures fixes et amovibles, des barrières, des bacs à eau et flotteurs, l’aménagement de chemins d’accès et la fourniture d’eau potable. Nous avons lancé notre campagne le 21 mars 2018 et comptons sur vous pour soutenir et diffuser notre projet ! "

Pourquoi réaliser une campagne de financement participatif ? Au-delà du financement, MiiMOSA est un espace d'expression et d'échange, créateur de lien social entre une communauté de citoyens-contributeurs et les acteurs de l’agriculture et de l’alimentation. Une collecte en financement participatif vous permet de fidéliser et développer votre communauté, communiquer sur votre métier et mettre en lumière votre engagement pour aller vers des modèles plus vertueux, plus respectueux de l’environnement. Pour vous accompagner dans cette démarche, quoi de mieux que d’impliquer directement les citoyens ?

Pour toutes les étapes, MiiMOSA et son équipe d’experts vous accompagnent • Formation au financement participatif • Appui au montage du projet (calibrage de la collecte et de la durée de la campagne, choix des contreparties, présentation et mise en ligne sur le site) • Communication et promotion du projet

Plus d'informations sur https://www.miimosa.com

Loic et David Producteurs de lait Biologique en Normandie - 110 vaches laitières, 199ha

Le projet Agrandir notre séchoir en grange pour améliorer encore l’autonomie alimentaire de l’exploitation en constituant de plus grands stocks de foin de qualité pour l’hiver. " Nous sommes convaincus qu’un modèle maximisant l’utilisation de l’herbe est un modèle gagnant. Pour continuer à améliorer notre système, nous avons décidé de nous engager dans le programme. La première étape a été de réaliser un diagnostic CAP’2ER® de niveau 2. Ensuite, nous avons élaboré avec un conseiller d’élevage notre plan d’action pour réduire notre empreinte carbone de façon durable économiquement. Agrandir notre séchoir en grange permettra d'améliorer l’autonomie alimentaire de l’exploitation, la qualité du fourrage distribué et maintenir nos prairies en place. Réaliser une campagne de financement participatif pour financer une partie du projet est un défi que nous souhaitons relever, car nous sommes convaincus de la nécessité de communiquer positivement sur nos pratiques quotidiennes et nos valeurs. En plus du conseil technique nécessaire pour mener à bien ce projet, le montant total de l’investissement est de 43 600 euros. Cette somme inclut le coût du terrassement, de la charpente et toiture, de l’ensemble des matériaux (béton, bois etc.). Nous avons lancé notre campagne le 15 mars 2018 pour une durée de 45 jours et comptons sur vous pour nous soutenir et diffuser notre projet plus largement ! "

Référents sur zone du programme Les 2 Pieds Sur Terre

Responsables nationaux du programme Les 2 Pieds Sur Terre

DANONE NORMANDIE Edouard LEJOSNE Chef Secteur Lait Danone 06 10 21 44 56 [email protected]

danone Clémence JOUAN Responsable développement durable sur le lait 06 35 29 67 15 [email protected]

DANONE SUD-OUEST Thomas ARDIET Chef Secteur Lait Danone 06 29 22 06 81 [email protected]

DANONE NORD-PAS-DE-CALAIS Camille LEBRUN-BROCAIL Chef Secteur Lait Danone 06 29 35 38 64 [email protected]





institut de l'élevage Catherine BROCAS Responsable de projets bas carbone en élevage laitier 06 48 27 30 59 [email protected]

Miimosa Anne LE SOUDEER Responsable de projet 06 74 95 92 11 [email protected]

DANONE GRAND-EST Simon REY Chef Secteur Lait Danone 06 10 61 11 56 [email protected]

avril 2018 - beta pictoris - crédits photos : Danone / Studio les deux prairies - Les Près Rient Bio / Thierry Lewenberg-Sturm

Plaquette Les 2 pieds sur terre VF

Accompagner les producteurs de lait à réduire leur empreinte carbone et communiquer positivement sur l’élevage L’empreinte carbone d’un élevage lait...

4MB Sizes 0 Downloads 10 Views

Recommend Documents

RECHERCHES SUR LES TREMBLEMENTS DE TERRE PDF
We have many PDF Ebook and user guide is also associated with recherches sur les tremblements de terre PDF Ebook, includ

Les pieds dans l'eau
bonde à la suite d'un refoulement des égouts. Les deux voisins comparent leur contrat d'assurance. Après une fin de s

Ch. 2. Les marchés de la terre
négligeable au Pérou, même s'ils sont relativement élevés en Colombie, 50%) (cf. ... fonction, permettent-ils une produc

Les pieds, ces mal-aimés
toire ou mécanique. Apparaît-elle au ... faut vérifier la mobilité des articulations afin de détecter la pré- .... due à

CP_Keyrus_Boot Camp 2 VF
13 sept. 2016 - compétences sur les technologies. Levallois-Perret, le 13 ... technologies Big Data incontournables. se

CP_Keyrus_Boot Camp 2 VF
13 sept. 2016 - une formation de 3 semaines intensives à partir du permettre à ses nouveaux ... Boot Camp Big Data qui

Les Gens de la Terre
Résumé de la série. Les Gens de la Terre, présentée par Philippe Fehmiu, est une série de portraits qui nous prés

Les Gens de la Terre
Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, l'élevage ... Au Salvador, les paysans uti

Les Gens de la Terre
nouveau phénomène, humain celui-là, est apparu: Le multiculturalisme! ... exploite un ferme de 800 acres à Sherrington a

Quand les pieds sont à plat
plus souvent de degré 1 ou 2 (tableau I), soit 71 % des femmes et ... P2 : pied plat, degré 2. P3 : pied .... rière-p